Call Us Now: +1 347 857-7880
Mondiaux. Déception pour Kambundji en finale du 200 m.

Mondiaux. Déception pour Kambundji en finale du 200 m.

Mujinga Kambundji a manqué son affaire en finale du 200 m aux Mondiaux de Eugene.

La Bernoise n’a pas pu éviter la 8e et dernière place, avec un modeste chrono de 22”55. Le titre est revenu à la Jamaïcaine Shericka Jackson, qui a signé le 2e meilleur temps de l’histoire en 21”45.

Placée au couloir 1 avec la championne olympique Elaine Thompson-Herah en ligne de mire, Mujinga Kambundji a pourtant pris un excellent départ pour sa sixième course en six jours. Mais la médaillée de bronze des Mondiaux 2019 sur la distance n’a pas tenu le choc, restant à 0”50 de son record de Suisse établi en demi-finales.

“La place et le chrono ne sont pas bons !» a déclaré Mujinga Kambundji à l’issue de la course. “Je ne garderai de cette finale que le souvenir d’avoir été en mesure de la disputer”, poursuit la Bernoise. “Le niveau du sprint est de plus en plus élevé, la concurrence de plus en plus large. Je suis vraiment fière d’être capable de me battre avec les meilleures.”

Cinquième sur 100 m dans ces joutes, Mujinga Kambundji peut malgré cette déception se réjouir d’avoir disputé une cinquième finale individuelle consécutive dans un championnat intercontinental en plein air. La Bernoise, 6e (100 m) et 7e (200 m) aux JO de Tokyo, rêve de conclure en beauté ces Mondiaux 2022 à l’occasion du 4×100. Elle sera au repos vendredi soir lors des demi-finales de ce relais.

Jackson à 0”11 de Flo-Jo

Favorite pour le titre, Shericka Jackson a survolé les débats dans cette finale. Elle a manqué pour 0”11 seulement le record du monde de Florence Griffith-Joyner, devançant de 0”36 sa dauphine et compatriote Shelly-Ann Fraser-Pryce. Le bronze est revenu à la Britannique Dina Asher-Smith (22”02), Elaine Thompson-Herah devant se contenter d’une 7e place en 22”39.

Seule autre finale programmée jeudi soir en Oregon, celle du 200 m masculin a été le théâtre d’un triplé américain, comme sur 100 m. Noah Lyles a conservé le titre conquis en 2019 en réussissant le 3e chrono de l’histoire (19”31), battant ainsi d’un centième l’ancien record du monde de Michael Johnson. Kenneth Bednarek (19”77) et Erriyon Knighton (19”80) complètent le podium.

Hoffmann en demi-finales

Deuxième Suissesse engagée jeudi dans le Hayward Field, Lore Hoffmann a obtenu son ticket pour les demi-finales du 800 m, prévues vendredi soir. La Valaisanne a arraché au millième la 3e place directement qualificative dans la deuxième série, en 2’01”63, après avoir évité de peu une bousculade.

ats

Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published.